Les Cadets en déroute (28/01/08)

          Après leur première défaite de la saison deux semaines plus tôt face aux Caïmans, les jeunes cadets Cougars espéraient pouvoir se rattraper lors de la venue des Gladiateurs de la Queue-en-Brie. Malheureusement pour eux, la rencontre ne se déroula pas aussi bien que prévue…  
          Rapidement menée 6 à 0, l’attaque saint-ouennaise a toutes les peines du monde à trouver ses marques. La ligne offensive, constituée d’un trio inédit, est mise à mal par la défense adverse.
          Le retour du QB Pierre SABOUREAU compense la défection de dernière minute du meilleur scoreur Cougar Benjamin LECLERCQ sur blessure, mais le jeune QB doit s’employer et continuellement improviser en sortant de sa poche pour trouver ses receveurs.
          Défensivement, les noir & or sont pris à défaut par le système offensif Gladiateur mélangeant formations en shotgun et en I. Malgré quelques beaux jeux pour pertes, la défense cède suite à de nombreux placages manqués et revient aux vestiaires menée 14 à 0.
Pour la première fois de la saison, les Cougars n’ont pas inscrit le moindre point à la mi-temps.

                                         Image

          De retour sur le terrain, les visiteurs récupèrent le cuir sur leur coup de pied d’engagement  mais sont stoppés par la défense des Cougars. L’escouade offensive saint-ouennaise progresse mieux, notamment grâce à son jeu de passe, mais doit néanmoins rendre la balle sur une interception forcée.
          Les beaux jeux défensifs de la ligne et des linebackers, ainsi que les placages appuyés de Julien COSNARD permettent à l’ attaque d’obtenir à nouveau l’opportunité de marquer.
          Les anciens montrent la voie, David ROSETTE et Karim LAKHLIFI effectuent de belles réceptions et permettent à l’attaque d’avancer. 
          Sur une 4ème &16 dans le camp adverse, Edwine LOUIS se charge du coup de pied de dégagement.
Ne faisant face à aucune pression, il prend la décision d’utiliser ses jambes pour tenter d’obtenir la 1e tentative. Il efface 5, 6, 7 placages avant de franchir le poteau offrant une nouvelle série offensive aux Cougars.
Malheureusement,  Edwine se blesse sérieusement au genou sur sa course magnifique et ne reviendra pas.

                                         Image

          Devant un acte aussi courageux, la ligne offensive menée par Antoine DESHOMMES, Chérif AZZAM et Alexis CHIOVETTA montre la voie du touchdown pour Alexis EDANGE mais la transformation échoue.
          Le score est dès lors de 14 à 6.La défense lit mieux le jeu adverse jusqu’ou sur une 3ème & long, le QB Gladiateur se défait de plusieurs placages et s’échappe vers la zone d’en but, rajoutant 6 points au compteur. Le coup au moral est certain et les blessures qui s’enchaînent posent des problèmes d’effectif aux coachs.
          Les nouveaux entrants s’alignent à des positions assez inhabituelles pour eux, les erreurs s’accumulent et les Gladiateurs en profitent pour alourdir la marque à nouveau en portant le score à 28-6, score final.        
          Un dernier baroud d’honneur pour la défense Cougar qui stoppe les visiteurs grâce à une interception de Julien COSNARD, et le match est terminé.

                                         Image   

          Que dire après une telle défaite mis à part féliciter premièrement les vainqueurs, auteur d’un match plein, mais aussi dire merci aux 18 jeunes Cougars présents lors de la rencontre dont la plupart ont fait du double plateau + équipes spéciales.
          Un grand merci aux joueurs qui se sont donnés corps et âme pour l’équipe, une pensée à Edwine LOUIS à qui on souhaite un bon et prompt rétablissement.           
          La saison est loin d’être terminée, il nous reste encore 4 matchs et tout est possible. Si la défaite est dure, la victoire future ne peut être que plus belle. Néanmoins, rien de vient en claquant des doigts, tout est fruit d’un travail constant assuré par une présence régulière aux entraînements.
          Concernant nos problèmes d’effectif, ne pas oublier que seulement 9 joueurs sont sur la pelouse, il vaut mieux donc être une petite vingtaine de fous furieux motivés comme jamais qu’une trentaine de joueurs montrant une faible intensité.                   
          Le break de février va nous faire du bien, n’oubliez pas que la fin de la saison arrive bientôt, donc s’il faut se donner à 200%, c’est bel et bien dès maintenant.
          Rendez-vous le samedi 8 mars à 18h pour la réception des Gaulois de Sannois, avec on l’espère, le retour du RB Kevin GAYE.