Les Cougars à côté de leurs pompes...

Après avoir remporté un match de fort belle manière en terres aixoises la semaine passée les Cougars se devaient de confirmer en recevant les Gladiateurs qui eux étaient en recherche de leur premier succès de la saison.


Le début de rencontre est totalement à l'avantage des visiteurs.
L'attaque noire et or progresse mais après avoir catché le ballon, Thibault MOLE le laisse échapper au contact du défenseur, la balle est récupérée sur les 12yds Gladiateurs.
Sur leur 1ère série c'est Dallas PARENT qui ouvre la marque sur course et la transformation à 2pts est réussie. 
Score 0-8.

Sur la série suivante De'Auntre SMILEY est intercepté au centre du terrain.
Les caudatiens transforment cette erreur en points avec une passe de 14yds de Jérémy DUPONCHELLE.
Score 0-14.

On prend les mêmes et on recommence, nouvelle interception lancée par Smiley sur les 13yds des Gladiateurs.
Cette fois ci pas de score pour les visiteurs et sur la série suivante les Cougars sont forcés de dégager leur camp mais le snap est râté et le punter plaqué sur les 4yds Cougars.
Cette fois-ci l'équipe paie cash avec une réception de Parent qui permet aux visiteurs de prendre 3 TD d'avance.
Score 0-20.
Juste avant la mi-temps les Cougars sont stoppés sur les 23yds Gladiateurs.

Au retour des vestiaires la défense stoppe l'attaque blanche et rouge et après une bonne progression Smiley franchît la zone d'en-but.
Score 7-20.

De nouveau la défense tient mais sur la série offensive qui suit César MONTREER se fait arracher le ballon sur les 36yds des visiteurs.
On entre dans le dernier QT et les choses vont s'accélerer.
C'est tout d'abord de nouveau un mauvais snap sur coup de pied de dégagement qui force le botteur à dégager dans sa zone d'en-but ce qui donne 2 pts aux adversaires sur un safety.
Score 7-22.

La défense rend la balle grâce à une interception de Rocky TAVARES.
Une longue passe de 59yds de Smiley à destination de David ROSETTE redonne espoir aux st ouennais.
Score 15-22.
Il n'y a qu'une possession d'écart mais les Gladiateurs pas abattus par cette remontée au tableau d'affichage n'ont besoin que de 2 jeux pour renvoyer les Cougars à leurs chères études, course de 70yds de Travis SPARKS.
Score 15-28.

6mn à jouer dans la partie et les Cougars se redonnent une chance en scorant de nouveau sur une course d'1yd de Smiley.
Score 22-28.

4mn à jouer, la défense met la pression et l'attaque récupère le cuir avec 2mn à jouer et progresse bien jusqu'à la 3ème interception lancée par Smiley à 1mn35 de la fin du match.
De nouveau la défense tient et grâce aux temps-morts, l'attaque repart avec 1mn05 à jouer des 42yds adverses.
Une magnifique passe au centre captée par Montreer qui essaie de franchir la ligne au milieu de 3 défenseurs et perte de balle sur la ligne de 1yd des Gladiateurs récupérée dans la zone d'en-but par un défenseur.
Fin de match et défaite 22-28.

Une énorme contre-performance dans un championnat où seul le Flash reste invaincu.
6 pertes de balles sur la rencontre (3 fumbles et 3 interceptions) plus des erreurs comme 2 mauvais snaps qui donnent des points à l'adversaire, tout ceci démontre que l'équipe n'était pas prête mentalement pour cette opposition.

Lors de la prochaine journée nous accueillerons les Black Panthers de Thonon qui viennent de passer un 47-7 aux niçois finalistes 2016.
Il faudra montrer un tout autre visage et commettre beaucoup moins d'erreurs si l'équipe veut exister sur ce match.