Duel au somment en Régional

Ce dimanche 15 Avril, les Cougars se rendaient chez le Red Star de Noisy le Sec. Enjeu : la 1ère place du championnat régional Ile de France.

Les félins gagnent le toss mais décident de décliner. La défense val d’oisienne fait son entrée mais comme elle en a pris l’habitude depuis quelques matchs, elle laisse se développer une grosse course dès le premier jeu. Après cette première alerte la défense se ressaisit et stoppe les velléités noisénnes. Mieux elle contre le punt et Brice Roudier recouvre le ballon dans l’en-but du Red Star. Le PAT est contré. 0-6 pour Saint-Ouen l’Aumône.

L’attaque Cougars entre alors en scène et progresse dans le camp des rouge et noir mais ne parvient pas à concrétiser et doit se contenter du field goal. 0-9 pour les félins.

La grande force du Red Star est de ne jamais renoncer. Alignant un système en wing T, l’offensive noiséenne prend les Cougars de vitesse et le coureur du Red Star s’en va planter un magnifique TD de près de 50 yards sans qu’aucun défenseur ne le touche. Le PAT est bloqué. 6-9. Le match est complètement relancé.

L’offensive Cougars n’avance plus, les ballons sont droppés et les courses rapidement stoppées. C’est donc à la défense de montrer son savoir faire mais les joueurs ont pris un coup au moral et l’attaque de Seine-Saint-Denis maitrise son sujet en alternant courses et passes. Et c’est justement sur une petite passe courte sur le #87 que le Red Star prend, pour la première fois, l’avantage au score. La transformation à 2 points est réussie. 14-9, score à la mi-temps.

Le mot d’ordre des coachs à la pause est de ne pas avoir de regret à la fin du match et de prendre du plaisir au maximum.

Les Cougars reçoivent et l’attaque entre sur le terrain mais comme en première mi-temps elle a du mal à installer son jeu. La défensive sait qu’elle doit se montrer intraitable mais une nouvelle fois le duo #12/#87 fait parler la poudre et se joue de l’arrière-garde Cougar.20-9, la transformation étant stoppée.

Les Cougars sont dos au mur et n’ont plus d’autre choix que de jouer enfin à leur vrai niveau. Après un premier drive stérile, l’attaque féline bien positionnée ouvre la voie à Thibaud Plesse qui entre dans l’en-but adverse sur une course plein axe. La tentative à 2 points échoue, 20-15.

Le momentum est maintenant du côté des Saint-Ouennais et la défense féline marque de sa griffe les tentatives Red Star, plaçant de nouveau en bonne position son attaque.

Alors que jusque là le jeu de passe était inconstant, le duo Ribier-Mokthari fait enfin parler de lui et Driss s’en va marquer son TD habituel sur un tracé long de la ligne de touche. De nouveau le PAT est manqué, 20-21.

Il reste 5 minutes à jouer et la tension est palpable dans les 2 camps, chacun sait que la moindre erreur se paiera comptant, et à ce jeu là les Cougars se montrent les plus réalistes. La défense féline ne plie pas sous les coups de boutoirs des rouges et noirs et l’attaque mange le chrono en enchainant les courses et en profitant des pénalités.

Ce match était le plus attendu car il désignerait la meilleure équipe du championnat régulier. Les Cougars ont su répondre présents aux attentes qui étaient placées sur eux. Néanmoins trop d’erreurs ont été commises qui devront être corrigées rapidement sous peine de désillusion au moment crucial.

Un grand merci au Red Star, adversaire valeureux sans qui ce match n’aurait pas eu cette saveur. Au plaisir de les recroiser… peut-être en finale.