Jusqu'au bout de la nuit....

Samedi soir, l’équipe B ouvrait sa saison avec le derby Val d'Oisien l'opposant aux voisins des Gaulois de Sannois.
Les deux équipes ont des ambitions et cela se ressent dès les premières minutes du match.


Les Gaulois reçoivent le kick-off et entament une belle série, convertissant plusieurs troisièmes tentatives avant que la défense des Cougars ne verrouille les portes de la end-zone. L’entame de match est plus compliquée pour les félins qui sont obligés de quitter le terrain après trois tentatives. Les Gaulois en excellente position ne parviennent pas non plus à faire avancer le ballon. Les deux défenses ont pris le dessus et c’est une alternance d’attaques échouées des deux côtés.

On arrive à la fin de la mi-temps quand tout s’emballe : les Gaulois ont la possession du ballon et décident d’attaquer par la passe. Sur un tracé en profondeur, alors qu’il reste 35 secondes à jouer, une erreur de couverture laisse un receveur libre de tout marquage dans la end zone. Les Gaulois exultent mais un bloc dans le dos annule le résultat. Sur un jeu quasiment identique, la défense Cougars lit le jeu, Jumelat Ekelou intercepte le ballon et suit les blocs pour le remonter jusque dans la zone d’en-but. La transformation est assurée. Les Cougars s’en sortent bien et rejoignent les vestiaires en menant 7 à 0.

La première mi-temps aura duré un peu moins d’une heure.

Le troisième quart s’engage sur le même schéma que durant les 24 premières minutes. L’offensive Cougars peine à avancer et rend rapidement le ballon à ses adversaires. Les Gaulois alternent courses et passes et c’est sur l’une de ces passes que le match va basculer dans une autre dimension : sur un tracé long, le receveur Gaulois se saisit de la balle en dehors des limites, glisse et heurte violemment la rembarde de sécurité. Verdict : une belle ouverture au niveau du tibia. Il faudra près de 20 minutes pour que le match reprenne mais le tempo jusque-là élevé imposé par les deux équipes est brisé. Les pénalités et les discussions s’accumulent, l’équipe arbitrale perd le fil du match, les comportements deviennent agressifs et le troisième quart temps va être interminable : près d’une heure vingt ! la tension monte dans les deux camps, les équipes comprenant que le premier à commettre une erreur le paiera comptant. Et c’est ce qui finit par arriver. Sur un punt Cougars, le retourneur de Sannois lit parfaitement ses blocs et s’en va planter le TD de l’égalisation. Il faudra, une fois de plus, de longues minutes au corps arbitral pour valider la marque, des flags étant été jetés mais finalement annulés. Suite à un échange houleux, le Head Coach des Cougars est expulsé. Il reste moins de cinq minutes à jouer, les joueurs sont épuisés tant physiquement que mentalement. Une fois encore, la défensive des félins tient et provoque même un fumble (portant à quatre le nombre de turn-overs provoqués sur le match).

Les deux camps n’attendent plus que le coup de sifflet final et, l’un comme l’autre, font courir le ballon afin de faire couler le chronomètre. Il est 23h30. Score final 7-7.

Ce match aura été l’occasion de passer par bien des émotions. Il doit permettre à chacun de se remettre en question et d’assumer ses responsabilités : la saison ne fait que commencer.

« Le sport va chercher la peur pour la dominer, la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre. » Pierre de Coubertin

Bon rétablissement aux blessés des deux équipes.