Difficile reprise pour la D3

Après presque un mois sans compétition, l’équipe B des Cougars recevait les Lions de Carvin pour entamer le premier match d’une série de quatre consécutifs suite au report de la rencontre face aux Nighthawks.

Les Lions sont peu nombreux mais bien déterminés à vendre chèrement leurs peaux et malgré un bon retour de kick-off des Cougars, ce sont bien eux qui vont donner le rythme du match durant toute la première mi-temps. Incapables de faire progresser le ballon en attaque, les Cougars subissent les assauts des visiteurs et finissent pas encaisser un touchdown sur une course du QB. Le PAT échoue, 0-6.

La défense saint-ouennaise se ressaisit quelque peu et parvient à stopper de façon plus régulière l’offensive nordiste mais de son côté l’attaque des Cougars ne parvient pas à imposer son jeu et se met souvent en difficulté toute seule. Avec 1’30 à jouer, les Cougars se réveillent enfin et progressent rapidement par la passe. Il reste une poignée de secondes quand la course du QB échoue à quelques centimètres de l’en-but adverse… Résultat, les deux équipes rentrent au vestiaire sur le score de 6 à 0 à l’avantage des Lions.

Le coaching staff remet les pendules à l’heure durant la pause et c’est un tout autre visage que vont offrir les saint-ouennais durant la seconde période. Très vite étouffés par l’agressivité retrouvée de la défensive Cougars, les Lions ne progressent plus au contraire de l’attaque du Val d’Oise qui score successivement grâce à deux réceptions de Vincent Zouaoui. 13 – 6 pour les Cougars. Le réveil est enfin là et les locaux imposent leur jeu face à de valeureux Lions qui ne lâchent pas le match pour autant. Un nouveau TD offensif de Maxime Ducteil met les Cougars à l’abri avant qu’un superbe retour de punt de Jumelat Ekelou vienne conclure le match. Score final 26-6 pour les Cougars.

Au-delà du score qui ne reflète pas la réalité du terrain, il faudra que chacun assume ses responsabilités et fasse son auto-critique en toute honnêteté pour aborder dans les meilleures conditions possibles les 3 matchs successifs à venir. Jamais depuis le début de la saison, l’adage footballistique qui dit que « l’on joue comme on s’entraine » n’aura semblé aussi criant que ce soir.

Bon rétablissement aux blessés des deux équipes !