(Petite) Victoire pour la B

L’équipe B se déplaçait chez les Poppy's d’Albert dans le cadre de la 6ème journée de championnat.
Quatrième match consécutif pour les joueurs de Saint-Ouen l’Aumône : les corps sont marqués et fatigués.
Lors du match aller, les Cougars l’avaient emporté sur le score de 28 à 6 mais avaient déjà observé le très fort état d’esprit de leurs adversaires. Après le bon match de la semaine précédente, les félins avaient à cœur de poursuivre avec la même volonté de bien faire.

Dès le coup d’envoi effectué par les Cougars, la défense du Val d’Oise verrouille et empêche la progression adverse. L’offensive entre sur le terrain et alterne bien courses et passes mais ne parvient pas à franchir la ligne d’en-but. Un field-goal est tenté mais le ballon passe à côté des perches. La défense continue à faire le travail et annihile toutes les velléités de leurs adversaires du jour. L’attaque poursuit son travail, progresse mais plusieurs interceptions viennent interrompre les séries bien engagées. C’est pourtant sur une passe longue parfaitement ajustée que le QB des félins trouve finalement Vincent ZOUAOUI en red zone, s'ensuit une course de Lorrain Lloria de 12 yards pour enfin scorer. Le PAT est réussi. 0-7 pour Saint-Ouen l’Aumône.

La mi-temps est sifflée sur ce score.

Les Cougars reçoivent pour la seconde mi-temps mais 3 erreurs consécutives empêchent toute progression et c’est au tour de la défense de reprendre la main sur le match. Retour de l’attaque qui continue à bien progresser en alternant un jeu de course retrouvé et des passes catchées mais encore une fois se voit interdire l’accès à la end-zone malgré quatre tentatives sur les 2 yards adverses.

Le troisième quart-temps s’achève et la pression commence à gagner le camp des félins qui ne sont pas à l’abri d’un retour des Poppys. Une nouvelle fois l’attaque déroule son jeu et arrive dans la zone rouge adverse. Sur un jeu de reverse parfaitement maitrisé, Maxime Ducteil franchit enfin la ligne d’en-but. Le PAT échoue, 0-13 pour les Cougars.

Alors que jusque-là, la défense avait parfaitement rempli son rôle, deux grosses fautes permettent aux Poppys de progresser de 30 yards. Parvenus aux portes de la end-zone Cougars, ils finissent par pénétrer celle-ci sur une course en débordement du QB. Le PAT échoue, 6-13. Les Cougars se savent en danger : il faut manger le chronomètre et tenir le score. L’attaque réussit sur les deux tableaux, à l’aide de ses trois porteurs du jour, elle grignote les yards, obtient des premières tentatives et finalement, malgré les 3 temps-morts adverses, conserve le ballon jusqu’au coup de sifflet final.

Le score étriqué montre la difficulté qu’ont eu les Cougars à venir à bout de leurs valeureux adversaires du jour. L’enchainement des matchs, l’accumulation des blessures, les contraintes professionnelles des uns et des autres peuvent pour partie expliquer cette difficulté mais le manque de présence à l’entrainement durant la semaine précédent ce match est plus sûrement responsable de cet obstacle à pouvoir imposer notre jeu.

Dans ce sport ou la tactique est primordiale, il faut que chacun prenne conscience de son importance au sein de l’équipe et de l’engagement moral qui le lie aux autres joueurs.

Les trois semaines sans match qui arrivent vont permettre à chacun de récupérer avant la rencontre primordiale face aux Nighthawks de Croissy-sur-Seine avant le dernier match de la saison régulière qui aura lieu à Carvin une semaine plus tard.

Un grand merci à Pierre Galliez et à Moussa Camara qui ont permis la tenue de ce match en acceptant de revêtir la tenue d’arbitre plutôt que celle de joueurs.

Le football est comme la vie, il requiert de la persévérance, de l'abnégation, un sacrifice au travail, du dévouement et le respect de l'autorité. Vince Lombardi