Fin de saison pour la D3

Pour le 1er tour des playoffs, l’équipe B se déplaçait chez les Dockers de Nantes.
C’est en mode commando que les joueurs faisaient le long déplacement : 2 OL et 4 DL seulement étaient du voyage.
En voyant l’effectif nantais à l’échauffement (près de 43 joueurs, dont 11 OL/DL), le staff se doute que la rencontre s’annonce difficile.

Defense lineup

Le match débute sous une chaleur accablante et se sont les Cougars qui commencent en attaque.
Rapidement stoppés, c’est au tour de la défense de faire son entrée.
Le jeu des Dockers est bien rodé et la défense subit les assauts des nantais qui finissent par entrer dans la end-zone.
Le PAT est contré. 6-0.
Au-delà des premiers points marqués, le fait notable est la sortie sur blessure de 3 joueurs clé côté saint-ouennais : l’effectif, déjà restreint, fond comme neige au soleil et ce n’est que le début.

Piquée au vif, l’offensive réagit et Kévin Muhel transperce la défense des Dockers pour aller marquer 6 points sur une course de plus de 50 yards.
Le PAT est réussi : 6-7 pour les Cougars.

run Kevin

Mais la joie sera de courte durée du côté des Cougars.
Dès leur retour sur le terrain, les nantais imposent leur jeu, alternant courses et petites passes.
Une nouvelle fois la défense plie et concède 8 points, la transformation à deux points étant réussie. 7-14.

Les organismes des joueurs de ligne commencent à montrer des signes de faiblesse et malgré les rotations, la fatigue se fait sentir sur les deux lignes Cougars.
L’attaque n’arrive plus à progresser tandis que la défense ne parvient pas à contenir les charges nantaises et concède deux touchdowns supplémentaires avant la mi-temps. 28-7.

Le mot d’ordre des coaches à la pause est de se faire plaisir.
Les Cougars appliqueront cette demande en jouant avec cœur et solidarité face à une équipe bien mieux préparée qu’eux pour cette rencontre.

La seconde mi-temps sera anecdotique, les Dockers marquant sur leur premier jeu offensif.
Au vu de la physionomie du match et devant l’hécatombe de joueurs blessés, le staff des Cougars demande l’application de la mercy rule.
Demande acceptée par le coach Dockers, qu’il en soit remercié.
Le temps s’écoule rapidement, les Dockers marqueront un dernier essai, portant la marque à 42-7.

sideline

 

Un grand merci aux Dockers pour leur accueil et leur fair-play.
Malgré la défaite, ça a été un plaisir (parfois douloureux) de jouer contre eux.
Bonne chance à eux pour la suite des phases finales.

Ce match était un match bonus pour les Cougars, l’accession aux playoffs étant due à une erreur des Gaulois.
Il a montré néanmoins les limites de cette équipe au potentiel énorme mais qui n’a pas su répondre présent dans les moments clés et ce match n’est, finalement, que la conséquence d’une saison en demi-teinte.
A chacun d’en tirer les enseignements pour préparer au mieux la saison prochaine.

Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe

PS : un grand merci et un petit clin d’œil aux deux chauffeurs pour leur gentillesse et leur patience …et surtout à Sylvain Bastide le centre qui a du se déséquiper pour arbitrer et que son équipe puisse disputer cette rencontre calée avec des rencontres D1, U19 et U16 sur un week end prolongé..une absurdité du calendrier des championnats. 

Crédit Phos: Une Running Back Photographe