Défaite pour le 2nd match de la D3

Des progrès et des regrets
C’est sous un soleil radieux et des conditions météorologiques idéales que les Cougars recevaient les Nighthawks de Croissy-sur-Seine pour le compte de la 3ème journée de
championnat D3.


Après une défaite amère subie face aux Fox de Chantilly, les Saint-ouennais avaient à cœur de se relancer face à une redoutable équipe des Yvelines qui ne cache pas ses ambitions de devenir championne de D3.
Les Nighthawks gagnent le toss et décident de recevoir.
La défense Cougars fait son entrée et dès le deuxième jeu, sur une balle tipée par Bastien Georges, Aymeric Laurent se saisit du ballon et réussi à gagner une dizaine de yards.
L’offensive des félins alterne courses et passes pour se retrouver à 1 yard de la zone d’en-but.
Mais c’est à ce moment-là que la machine se grippe et malgré des courses toutes en puissance, la défense des volatiles résiste et empêche les Cougars d’inscrire leurs premiers
points de la saison.
Grosse déception du côté des félins mais la confiance est malgré tout présente surtout que, sur sa lancée du premier drive, la défense des locaux ne laisse rien passer et étouffe toutes les velléités yvelinoise.
L’offensive des Cougars est dans le rythme mais n’arrive pas à concrétiser ses avancées.
Par deux fois, l’équipe progresse suffisamment pour tenter des field goal longue distance et par deux fois ceux-ci frôlent les perches mais toujours du mauvais côté.
Le match est toujours aussi plaisant à voir: les deux équipes jouant un football de qualité, tant sur le plan tactique que physique.
Le score va se débloquer alors que le QB des Cougars, voulant sortir de sa poche, se fait plaquer dans sa end-zone : safety ! 0-2 pour les Nighthawks.
La défense des félins poursuit son travail mais se laisse perturber par deux fautes successives qui permettent aux visiteurs de s’approcher de la zone d’en-but.
Le QB de Croissy ajuste bien son receveur pourtant couvert, et celui-ci ne rate pas l’occasion de marquer les premiers points de son attaque.
Le PAT est transformé : 0-9. C’est sur ce score que la mi-temps est sifflée.

De retour sur le rectangle vert, ce sont les Cougars qui débutent en attaque mais malgré quelques avancées probantes, l’accès à la zone d’en-but reste verrouillé par une défense
des Nighthawks bien en place.
Les défenseurs Cougars font le travail en stoppant régulièrement l’offensive adverse qui s’emploie à faire tourner le chronomètre par de nombreuses courses.
Plusieurs fois acculés dans leurs trente yards, les félins plient mais ne rompent pas, gardant toujours la possibilité d’un retour.
Malheureusement, deux interceptions et de trop nombreuses fautes annihilent les avancées des Cougars.
Dans un baroud d’honneur alors qu’il reste moins de deux minutes à jouer, la défense tient l’offensive des Yvelines en échec sur ses 30 yards, prenant les 3 temps morts disponibles
pour permettre à son attaque de retourner une dernière fois sur le terrain.
Mais celle-ci se montrera complètement stérile, laissant même 18 secondes à son adversaire du jour pour terminer le match.
Fair-play, les Nighthawks décident de poser le genou, la victoire étant acquise.

Les Cougars peuvent nourrir quelques regrets: ils se sont montrés appliqués et ont su élever leur niveau de jeu pour répondre à un adversaire de grande qualité.
Malheureusement, ils n’ont pas su concrétiser les moments importants et se sont parfois montré fébriles face à des adversaires plus réalistes et sans doute plus aguerris.
La jeunesse et l’inexpérience du groupe (50% de rookies cette année) expliquent en partie ces défaillances mais pour autant de très gros progrès ont été constatés depuis le premier
match prouvant ainsi que la régularité et le travail aux entraînements paient.
Il faut poursuivre le travail engagé: les progrès de chacun amènent aux progrès de tous et participent à l’unification d’un groupe très enthousiaste.

Une des clés du succès est la confiance en soi.
Une des clés de la confiance en soi est la préparation.
Arthur Ashe